planification

Rembourser vos dettes ou investir dans le REER?

1. Évaluez votre taux d’endettement

Le remboursement de vos dettes ne devrait pas dépasser 35%. Si vous dépassez ce taux vous devriez prioriser le paiement de vos dettes.

2. Soyez logique

Vous devriez payer vos dettes de consommation excédant avec des taux d’intérêt de 10% ou plus avant d'épargner puisqu'aucun placement ne peut prétendre vous rapporter annuellement plus de 10% d'intérêts à long terme. Les prêts hypothécaires, les prêts étudiants et les prêtes autos à des taux intéressants ne sont toutefois pas à prendre en ligne de compte étant donné leur bas taux. Pour continuer à avoir des taux d'intérêts avantageux, il vaut mieux investir dans sa cote de crédit.

3. Soignez votre cote de crédit

Rembourser vos dettes aura un impact immédiat, ceci permettra d'obtenir de meilleurs taux d’intérêt. Le paiement des dettes est un investissement qui rapporte

4. Tenez compte du retour d’impôt

Il ne faut pas oublier que l'un des avantages principaux du REER est de faire baisser vos revenus imposables et donc, de payer moins d'impôts. Une bonne stratégie est d'utiliser le retour d'impôt généré par l'achat de REER pour rembourser vos dettes. Ou du moins, une partie.

5. Consolidez vos dettes

Si vous avez un prêt-auto, des cartes de crédit, un prêt étudiant et/ou d'autres prêts personnels, vous voudrez peut-être faire le ménage dans tout ça et rassembler vos dettes sous un prêt à meilleur taux. Vous pouvez aussi demander à votre banquier une marge hypothécaire pour englober vos dettes sous un taux plus bas.

6. Privilégiez une retraite sans dettes

Une retraite sans dettes est le meilleur des cadeaux qu’on veut s’offrir. L’objectif idéal sera arrivé à la retraite avec une maison payée et sans dettes, c'est déjà ça», explique Caroline Soulard. En février, les campagnes REER battent leur plein, mais en réalité, plusieurs personnes n'ont pas les moyens de se préparer une retraite dorée. « Les experts recommandent de consacrer 10% de ses revenus aux REER, mais souvent, lorsque nous faisons le budget avec les familles, on constate que ce n'est pas possible», explique Caroline Soulard.

MEA Proloader